Le projet

Le projet de sensibilisation citoyenne « À proximité de nos terres » émane de la volonté des MRC de L’Islet et de Montmagny de mettre en place des actions concrètes répondant aux enjeux de cohabitation et de développement de la culture agricole au sein de la population. Par des activités de sensibilisation, le projet vise à développer :

  • Une meilleure compréhension de la réalité des producteurs agricoles;
  • Une culture citoyenne agricole au sein de la population.

Activités de sensibilisation

D’une durée de 3 ans, le projet souhaite inclure les citoyens des deux MRC dans une démarche concertée sur la protection de la qualité de l’eau en zone agricole. Pour ce faire, différentes activités sont prévues en partenariat avec l’OBV de la Côte-du-Sud sur le territoire des MRC de L’Islet et de Montmagny, soit :

  • Acquisition de données fines sur l’état des bandes riveraines et la qualité de l’eau dans les rivières Tortue (MRC de L’Islet) et du Sud (Montmagny);
  • Ateliers de co-création avec des producteurs agricoles et des citoyens;
  • Tournée découverte en autobus;
  • Journée sportive (pêche et kayak);
  • Randonnée à vélo;
  • Visites de rivières modèles;
  • Aménagement de bandes riveraines.


Enjeux

De manière générale, les agriculteurs vivent une forte pression liée à l’opinion publique sur leurs pratiques culturales. Il y a beaucoup d’incompréhension, voire de méconnaissance de part et d’autre et assurément, une implication des citoyens permettra de mieux faire connaître la réalité des agriculteurs et ces derniers pourront s’inspirer des valeurs des citoyens pour repenser leurs pratiques agricoles.

Importance de l’eau pour nos territoires

Un certain nombre de municipalités des MRC de L’Islet et de Montmagny puisent leur ressource d’eau dans des rivières, des lacs et des puits situés en zone agricole. Si à plusieurs endroits, la qualité de l’eau est jugée satisfaisante, la qualité de l’eau des rivières Tortue, Corriveau et Vincelotte est pourtant qualifiée de mauvaise selon l’IQBP61. Pour ces cours d’eau, les MRC peinent à faire respecter la norme minimale de 3 mètres de bandes riveraines sur l’ensemble des terres agricoles. Néanmoins, peu importe le statut des cours d’eau, des actions peuvent être mises en œuvre pour maintenir, voire améliorer la qualité de l’eau. La présence de bandes riveraines combinée à des pratiques culturales de conservation du sol peut contribuer à la préservation de la qualité de l’eau.

Bon à savoir

1 L’indice de qualité bactériologique et physicochimique (IQBP) sert à évaluer la qualité générale de l’eau et est basé sur les 6 variables suivantes : le phosphore total, les coliformes fécaux, les matières en suspension, l’azote ammoniacal, les nitrites-nitrates et la chlorophylle a totale (chlorophylle a et phéopigments). Pour chacun des descripteurs retenus, la concentration mesurée est transformée, à l’aide d’une courbe d’appréciation de la qualité de l’eau, en sous-indice variant de 0 (très mauvaise qualité) à 100 (bonne qualité) (source : ministère de l’Environnement et de la Faune, 1996).

Financement

Le projet de sensibilisation citoyenne « À proximité de nos terres » est financé par le ministère de l’Agriculture, des Pêcheries et de l’Alimentation du Québec (MAPAQ) via son programme « Priorités bioalimentaires ».






Activité kayak sur la rivière Ferrée

Le 11 juillet 2020 s’est tenue une activité de kayak sur la rivière Ferrée. Grâce à la collaboration du Club de Plein air des Aulnaies, 14 participants ont pu découvrir la richesse de ce cours d’eau, lequel est aujourd’hui reconnu comme un excellent exemple de cohabitation des différentes activités en zone agricole et d’actions concertées par les riverains pour l’amélioration de la qualité de l’eau et le redéploiement d’activités récréatives (kayak, baignade, pêche).

Outils de sensibilisation


Un panneau d’interprétation a été créé afin que les citoyens puissent mieux connaître la rivière Ferrée.

Pour en apprendre plus sur la rivière Ferrée et son milieu, consultez la carte interactive et évolutive de L’OBV de la Côte-du-Sud.




Activité vélo
Concours #Monpaysageagricole

Du 1er août au 15 septembre 2020, des cyclistes ont parcouru les circuits en milieu agricole prévus respectivement dans la municipalité de L’Islet et dans celle de Berthier-sur-Mer dans le but de prendre en photo ce qui représente le mieux, à leurs yeux, un beau paysage agricole. Les meilleures photos ont été récompensées.

Lien vers le circuit de L’Islet : https://www.google.com/maps/d/embed?mid=19eAzSlwiJtpx5TE8BIONkIK8Y9q2vL7R

Règles concours photo

Photos des gagnants à venir!






Activités à venir




Informations pertinentes

Bandes riveraines (définition) : zone tampon constituée de végétation herbacée permanente, située en bordure d’un champ cultivé et le long d’un cours d’eau ou d’un fossé.

Avantages : aucun travail de sol nécessaire, exempt d’application d’engrais de ferme et minéraux, exempt d’application de pesticides, retrait des animaux du cours d’eau.

Fonctions : rempart contre l’érosion, stabilise le sol et les rives, conserve la couche de sol arable, favorise l’infiltration d’eau, limite les dépôts de sédiments, de fertilisants et de pesticides dans le cours d’eau, écran protecteur (température de l’eau), habitat faunique et floristique, séquestration du carbone, autres usages économiques (ex. : PFNL).




Dans les médias