Le territoire de la MRC de L’Islet

 

Historiquement, la MRC de L’Islet est un territoire dont l’occupation française remonte au 17siècle. La colonisation du territoire a été facilitée par le fleuve Saint-Laurent qui a servi pendant plus de deux siècles de voie de communication et permis le développement d’échanges commerciaux essentiellement axés sur les produits agricoles et forestiers.

La MRC de L’Islet est un territoire de 2 100 km2 situé en Chaudière-Appalaches. Les deux unités physiographiques qui composent le territoire ont façonné, depuis la colonisation, l’établissement des populations et la répartition des activités socioéconomiques. Il s’agit des basses terres du Saint-Laurent et les Appalaches (les monts Notre-Dame).

De nos jours, les activités agricoles et forestières sont encore très présentes et modèlent les paysages de la MRC. La zone agricole provinciale (au sens de la Loi sur la protection du territoire et des activités agricoles) couvre 40,6 % de l’ensemble du territoire et plus de 65 % de cette zone agricole est boisée (beaucoup d’érablières en exploitation). Par ailleurs, le couvert forestier représente 78,5 % de la superficie totale du territoire soit 1 649 km2 dont 31 % est constituée de forêt publique, soit 505 km2.

Autrefois, la base de l’économie de la MRC de L’Islet était axée sur les ressources naturelles telles que l’agriculture et la forêt, mais l’arrivée du chemin de fer au milieu du 19e siècle et par la suite de l’autoroute Jean-Lesage en 1972 ont permis le développement de nombreuses industries manufacturières. L’industrie touristique constitue également un secteur économique important. Ce secteur repose sur de nombreux attraits et événements basés en partie sur le patrimoine, la culture et les activités récréotouristiques telles que la chasse, la pêche et le plein air. De plus, la population a su développer un milieu de vie axé sur la préservation de l’environnement et sur des services de qualité.

En termes d’accessibilité, la MRC de L’Islet se situe à seulement une centaine de kilomètres à l’est de l’agglomération de Québec et à environ 400 km de Montréal. Le territoire est facilement accessible par l’autoroute Jean-Lesage et la route 132. Sa portion sud-est est également accessible à partir de la Beauce par la route 204 pour rejoindre Saint-Jean-Port-Joli.

La MRC compte une population de 18 386 personnes (données du MAMOT, 2014) répartie dans 14 municipalités locales, dont les plus populeuses sont L’Islet (4 025), Saint-Jean-Port-Joli (3 296) et Saint-Pamphile (2 635).

Carte_site_internet_QC_MRC