Le conseil de la MRC de L’Islet a adopté son budget 2019 lors de la séance du conseil du 28 novembre. Lors de cette même rencontre, un nouveau Fond Études et projets spéciaux a été adopté.

 Adoption du budget 2019

Le budget de 3,9 millions de dollars représente une hausse de plus de 10 %. Cette hausse est due à l’ajout de la direction du développement économique, du service d’accueil et d’intégration des nouveaux arrivants et du projet ARTERRE, qui accompagne et jumelle des aspirants-agriculteurs et des propriétaires de terres, de bâtiments agricoles ou des agriculteurs sans relève. Les municipalités de la MRC de L’Islet verront tout de même leur quote-part diminuer de 0,7 %, une première depuis la création de la MRC.

Plusieurs dossiers importants ont été amorcés en 2018, tels que la mise en place d’une stratégie jeunesse, d’une stratégie immigration et la mise en place du service de développement économique. Le budget 2019 permettra la continuité de ces projets et la réalisation des plans d’action qui y sont liés.

 Fonds Études et projets spéciaux

Les élus ont adopté une politique d’investissement pour le Fonds Études et projets spéciaux (FEPS). Il s’agit d’une nouvelle mesure mise en place pour soutenir les entreprises dans les différentes phases de leur développement et appuyer des initiatives structurantes pour l’économie du territoire. Le FEPS pourra servir aux entreprises privées, d’économie sociale, aux municipalités et organismes, notamment pour des diagnostics sur les fonctions de l’entreprise, des plans stratégiques, des plans de redressement, des démarches d’amélioration de la compétitivité et des études de préfaisabilité et de faisabilité. L’aide financière maximale accordée correspond à 40 % du coût total du projet avec un maximum de 10 000 $ pour une étude et de 25 000 $ pour des projets spéciaux.

Pour des questions relativement au FEPS, les entreprises sont invitées à contacter M. Sylvain Thiboutot, directeur du développement économique de la MRC de L’Islet au 418 598-3076, poste 255 ou à s.thiboutot@mrclislet.com.

Nomination du préfet suppléant

Monsieur Normand Caron, maire de Saint-Jean-Port-Joli, a été réélu au poste de préfet suppléant. Le préfet suppléant, choisi parmi les maires et mairesses, remplit les fonctions du préfet en son absence. Son mandat est d’une durée d’un an renouvelable.